Décoration contemporaine ou ancienne ?

de | 14 août 2014

Quelles sont les caractéristiques typiques d’une décoration intérieure contemporaine ?

Les réactions sont souvent unanimes. Quand on entre dans un intérieur décoré avec des meubles contemporains et que les pièces elles-mêmes jouent le jeu, on ne peut s’empêcher de retenir un mot d’admiration.

 

Et pour cause, une impression de grandeur, de luminosité, alliée à un sentiment de pureté nous envahit à tous les coups, ou presque. Alors quelles sont les caractéristiques de ce genre d’intérieur qui nous laisse simplement pantois ?

 

D’abord, la déco contemporaine visera à avoir de larges fenêtres, quand ce ne sont pas de magnifiques baies vitrées qui laissent entrer un maximum de lumière dans les pièces (et notamment dans la pièce à vivre, la salle de bain et les chambres pouvant être moins éclairées sans que ça ne jure avec la décoration).

 

La cuisine et la salle à manger, quand il y en a une, sont souvent ouvertes sur le salon : l’absence de murs appuie cette impression de grandeur qui nous submerge en entrant dans une maison contemporaine.

 

Le salon comprend généralement un ou plusieurs canapés (canapé d’angle, canapé convertible, par exemple), une table basse et, plus rarement, un meuble TV. Plus rarement car la télévision est plutôt accrochée au mur, permettant ainsi de libérer un peu d’espace au sol.

 

Les meubles de la salle de bain suivent l’humeur générale de ceux de la maison : des angles un peu partout (on veut du droit et du précis, pas de l’approximatif et des meubles bancals qui ne rentrent pas au millimètre près dans les espaces prévus pour eux). Les faïences reprennent souvent les couleurs des pièces principales. On préférera une couleur sobre comme le noir plutôt que le bleu pétant des anciennes salles d’eau.

 

Il n’est pas impossible de trouver également une petit salon de jardin, chic et sobre, et une ou plusieurs pièces destinées uniquement à faire office de bureau. Pour ce qui est des chambres, c’est l’un des seuls endroit où l’on se permet un peu d’excentricité dans les couleurs, le reste de la maison arborant plutôt du noir, du gris ou du blanc, alliés à une seule autre couleur (du vert, du rouge, du marron, par exemple), éventuellement déclinée sur plusieurs tons.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *