Masquer les microfissures sur une façade enduite

de | 25 août 2021

Dans cet article, je voulais aborder le sujet des microfissures, celles qui sont juste en surface de l’enduit et qui ne concernent pas la maconnerie. 

En effet force est de constater que sur les maisons récentes, les microfissures ou le faiencage de l’enduit sont relativement fréquentes.

Elles ne sont généralement pas suffisamment importantes pour rentrer dans le cadre d’une assurance décénale, mais tout de même génantes pour l’esthétique de la maison.

Nous allons donc voir dans cet article comment solutionner cette problématique :

1) la peinture souple

Repeindre est la solution la moins couteuse.

Si les microfissures sont pas importantes et ne nécessite pas de « rebouchage », vous pouvez nettoyer votre mur au nettoyeur haute pression, voire passer un antimousse avant de peindre.

Ensuite il vous faudra trouver une peinture masquant les microfissures, c’est à dire une peinture revetement adaptée.

Optez pour une peinture de catégorie D3 (masque le faiençage) qui est souple, mais épaisse ou semi-épaisse. La peinture acrylique épaisse est conseillée pour les façades fissurées.

On considère qu’une bonne peinture spéciale façade permet de masquer le faïencage et les micro fissures de moins de 0,5 mm. Au-delà, mieux vaut boucher les fissures avant de peindre.

Certaines peintures antifissures requierent une sous couches, d’autres non. Quant au prix et à la consommation cela va dépendre de votre enduit (s’il est lisse vous consommerez moins de peinture que si c’est un enduit gratté) et de sa perméabilité.

Cette peinture épaisse et souple s’applique au roulant à façade en 2 couches minimum. 

Rouleau polyamide spécial façades

Rouleau polyamide spécial façades

 

En ce qui me concerne, j’avais un enduit lisse à rénover sur une extension, j’ai opté pour la marque Théofaçade que j’ai achetée sur le site l’univers du peintre. Il faut compter 130€ les 15 litres qui m’ont permis de faire 3 couches (j’aurais pu en faire 2 en chargeant un peu plus) sur une extension de 20 m2 (je calcule la surface à peindre et complèterai l’article). 

A noter que j’ai opté pour cette peinture car la sous couche n’était pas nécessaire. 

Le résultat est impeccable puisque qu’on ne voit plus du tout le faiençage.

Il existe d’autres peintures anti-fissures que je n’ai pas testées. Il faut parfois appliquer une sous couche spécifique ou une couche de la peinture diluée.

Voici des exemples : 

 

2) Revêtement souple d’imperméabilité de façades ou peintures plastifiantes

Lorsque les microfissures sont plus importantes, le revetement souple est plus adapté, il permet de masquer et protéger des microfissures allant jusqu’à 2 mm.

Il est noté de i1 à i4 : i1 (microfissures ≤ 0,2mm) à i4 (microfissures ≤ 2mm).

Le revetement s’applique à la brosse ou au rouleau méché spécial façade ou nid d’abeille.

Exemple de revetement souple d’imperméabilité ici

3) Enduit fibré

Il existe une autre possibilité qui consisterait à appliquer un treilli fibré et de réenduire avec un enduit anti fissures. J’essayerai de me renseigner sur le sujet si cela vous intéresse. Cette option est plus difficiles pour un bricoleur débutant.

 

Voila j’espère que cet article vous sera utile. 

A bientot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.