Comment ne plus rater son platre ?

de | 26 septembre 2010

Le gâchage du plâtre : pour reussir à tout les coups

Le gachage du plâtre est moins simple que celui de la chaux ou du ciment qui sont quasi-inratables. Le plâtre quant à lui doit être manipulé d’une certaine manière, sans quoi il est possible de retrouver avec du plâtre mort, c’est à dire un platre très fragile, inutilisable.

Quel materiel pour reussir son plâtre ?

Il vous faudra :

  • une auge propre (même nikel ! pour éviter d’avoir des petits morceaux qui vous empecheront de lisser correctement le plâtre.)
  • de l’eau (propre si vous voulez du platre resistant et blanc !)
  • une truelle
  • du plâtre (se reporter au sujet sur le plâtre pour connaitre les différentes sortes de plâtres)

 

Ne préparez pas trop de plâtre à la fois

En effet, le plâtre est en générale à prise rapide, sauf mention contraire (plâtre à prise lente : cela est indiqué sur l’étiquetage). Le plâtre standard prend en 10 à 20 minutes et devient ensuite inutilisable et bon à être mis à la poubelle. Ne rajoutez pas d’eau pour le diluer, cela ferait du plâtre mort (plâtre inutilisable car très fragile).

Préparez donc le plâtre kilo par kilo afin d’avoir le temps de la manipuler.

 

Quel dosage pour ne pas rater son plâtre ?

Pour mouler, reboucher ou enduire le
Dosez 1kg de plâtre pour 75cl d’eau.

Pour un scellement
Dosez 1kg de plâtre pour 50cl d’eau

 

Méthode pour réussir le gâchage de son plâtre

  1. Versez dans l’auge propre le volume d’eau, soit 50 cl à 75 cl selon vos objectifs 
  2. Penchez l’auge, afin d’obtenir une épaisseur d’eau plus importante
  3. Soupoudrez le plâtre à la surface de l’eau (versez toute votre quantité de plâtre en une fois). Normalement le platre doit effleurer en surface si vous avez mis la bonne quantité. Cela vous évite l’étape de mesure du poids de plâtre.
  4. Laissez le plâtre s’imbiber quelques minutes.
  5. Mélangez très brièvement (pour éviter l’obtention de plâtre mort) pour obtenir une bonne homogénéisation. Gâchez lentement en allant bien au fond de l’auge avec la truelle tenue en biais pour couper le plâtre. Il ne doit subsiter aucun grumeaux. De même retirez d’éventuels corps étrangers de vos gâchages précedents.  Laissez reposer quelques minutes (entre 3 et 5)
  6. Dès que le plâtre commence à s’épaissir, utilisez-le rapidement dans les 10 minutes.

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Comment ne plus rater son platre ? »

  1. Gouabi
    bonjour et si on n’a pas de quoi mesurer l’eau et peser le plâtre, quelle astuce suggérez-nous ? quant à moi j’ai trouvé une petite astuce : je prend une mesure et demi d’eau et une mesure de plâtre pour un moulage (mesurer avec un pot de conserve de 1 kg)
    Répondre
    1. question maison
      bonjour,

      oui c’est une bonne méthode, comme pour le béton, de se servir de 2 récipients identique, l’un pour l’eau et l’autre pour le plâtre et de noter ses dosages pour les reproduire à chaque fois.

      salutations

      Répondre
  2. Lena
    Bonjour et merci pour ces astuces afin de ne plus rater son plâtre ! Je ne savais pas qu’il est déconseillé d’ajouter de l’eau au plâtre pour le diluer. On copain m’a parlé d’un plâtre à prise rapide qu’il a utilisé pour sa maison. Peut-être ca sera une option pour la rénovation de mon appart aussi.
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *