Bien choisir sa couette et son oreiller pour bien dormir

de | 21 avril 2015

Il existe une telle offre de couettes, d’oreillers et de surmatelas qu’il n’est pas toujours facile de faire un choix. Voici quelques conseils pour vous aider à vous y retrouver.

Les différents types d’oreillers et de couettes

Deux principaux types de couettes et d’oreillers sont à distinguer : les synthétiques et les naturels. Les seconds ont l’avantage d’avoir une durée de vie plus longue (jusqu’à 10 ans), d’offrir un plus grand pouvoir thermique et d’éviter la transpiration. Ils sont, en outre, de plus en plus, traités contre les risques d’allergies.
En contrepartie, les couettes en plume d’oie ou en duvet d’oie et les oreillers en plume ou en duvet sont d’un entretien plus délicat. Il faut en effet les faire nettoyer à sec la plupart du temps.
Les couettes et oreillers synthétiques ont, quant à eux, une durée de vie beaucoup moins longue, de 3 à 5 ans, et, comme ils chauffent très rapidement, ils entraînent une transpiration plus abondante.

À quelle fréquence renouveler sa couette et son oreiller ?

Contrairement à ce qui était préconisé il y a encore quelques années, on peut tout à fait conserver la même couette tout au long de l’année, surtout si l’on opte pour une couette 4 saisons. En effet, nos logements sont de mieux en mieux isolés et rafraîchis l’été grâce aux clims réversibles, la température ne varie donc que très peu.
Il faut cependant en changer régulièrement. Environ tous les 4 ans pour des produits synthétiques et tous les 10 ans pour une couette en plume d’oie ou un oreiller plume.

Oreillers : quelle taille et quelle forme ?

La forme la plus recherchée pour un oreiller est la forme rectangulaire, plus confortable pour les cervicales. Pour les personnes les plus sensibles, il existe des oreillers à mémoire de forme et des oreillers ergonomiques particulièrement confortables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *