Portes de garage et portail : le bon choix

de | 25 mars 2017

Portes de garage et portail : comment faire le bon choix ?

comment choisir la bonne porte de garageQue l’on fasse construire ou rénover, le choix de la clôture, du portail et de la porte de garage sont très importants. Il faut choisir des produits de qualité et des matériaux durables, car ce sont des produits exposés aux intempéries et aux conditions climatiques parfois extrêmes.

Quelle porte de garage choisir ?

Il existe un certain nombre de types de portes de garage. Voici les principaux :

  • porte de garage sectionnelle,
  • coulissante,
  • à enroulement,
  • battante,
  • basculante.

Chaque type possède ses avantages et inconvénients. Si vous souhaitez garder de la place au niveau du plafond, il faudra éviter les portes basculantes ou sectionnelles. Si vous souhaitez positionner des étagères un peu partout dans votre garage, éviter les portes de garage coulissantes.

Un des meilleurs compromis est la porte à enroulement, qui prend peu de place. Il faut cependant veiller à choisir une qualité importante, qui garantira la sécurisation du garage.

Les meilleurs matériaux pour portes de garage

La majorité des portes de garages sont en :

  • pvc
  • aluminium
  • bois

L’aluminium est considéré comme le meilleur compromis solidité-entretien, mais son coût est un peu plus élevé. L’investissement en vaut pourtant la chandelle, car c’est un produit destiné à durer dans le temps.

Faut il motoriser sa porte de garage ?

Tous les modèles peuvent être motorisés, mais le coût est variable et dépend du système et du poids de la porte de garage. Motoriser une porte de garage peut être très utile si vous souhaitez éviter de sortir de la voiture, par exemple un jour de mauvais temps. Il est également possible d’associer motorisation et domotique pour pour par exemple ouvrir sa porte de garage à distance lors du passage d’un livreur.

C’est donc une option très pratique, qui se démocratisera dans les années à venir et pourra probablement vous simplifier la vie.

Quel matériaux choisir pour un portail en bord de mer ?

Si vous construisez en bord de mer il faudra en plus de l’esthétisme et de la résistance au vent et intempéries, prendre en compte le risque d’oxydation lié au sel marin.

Il existe 4 principales solutions pour un portail :

  • le bois,
  • le pvc,
  • le fer, l’acier
  • l’aluminium.

Le bois doit être traité ou exotique afin de tenir dans le temps. Il demande un entretien tout les ans. Le PVC quant à lui demande peu d’entretien mais est fragile aux chocs malgré le fait que certains modèles ont des renforts métalliques. En fer ou acier les portails sont très solides mais sensibles à la rouille. Il faut donc les peindre régulièrement à la peinture polyuréthane et les traiter anti-rouille.

La solution la plus adéquate est l’aluminium qui est résistant aux chocs, ne rouille pas mais son prix reste assez élevé. C’est cependant le meilleur choix pour un portail qui dure dans le temps et ne demande pas d’entretien.

Portail battant ou coulissant ?

Le choix du type d’ouverture du portail va dépendre de plusieurs paramètres :

  • la largeur d’ouverture,
  • la pente du terrain,
  • l’espace autours des poteaux.

Le portail battant est le plus courant. L’ouverture se fait généralement vers l’intérieur du terrain. Les 2 battants peuvent être de la même longueur ou bien être inégaux, avec un petit battant servant de passage pour les piétons ou bien pour moins empiéter sur le terrain en cas de virage après le portail.

Le portail coulissant est quant à lui très pratique mais il nécessite un espace pour l’ouverture, le long de la clôture.

Dans les 2 cas, il est tout à fait possible d’automatiser l’ouverture du portail. Nous aborderons ce point un peu plus loin dans l’article.

Quel type de fixation : applique ou en tableau ?

Une fixation en tableau permet l’ouverture des vantaux à 90° ce qui est le plus courant. En revanche, en applique, l’ouverture est plus grande (jusqu’à 180°). Cela peut faciliter l’entrée d’un véhicule lorsque l’accès est tournant. C’est donc une très bonne alternative pour faciliter l’accès aux véhicules.

Faut il motoriser son portail ?

Il faut bien le reconnaître, motoriser un portail est très pratique mais cela a un coup non négligeable.

La motorisation est importante lors des intempéries, lorsque l’on est pressé le matin au moment de partir travailler et également si l’on habite dans une rue où il est impossible de se garer à l’extérieur, sans perturber la circulation.

De même motoriser un portail peut permettre d’être bien chez soi et de pouvoir ouvrir le portail de l’intérieur de la maison pour recevoir des invités.

En terme de coût, une motorisation peut aller de 250 à 1500€ selon le type de portail (coulissant ou battant) son poids, ainsi que le système de motorisation.

A noter que les motorisations de portail solaires se sont bien développées et certains modèles permettent de se passer totalement de l’électricité. Ceci est pratique si vous ne souhaitez pas tirer de câble électrique supplémentaire dans vos allées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *