Le guide pour construire une piscine naturelle et écologique

de | 27 août 2011

Comment construire sa piscine naturelle ou son bassin de baignade ? Les clefs pour une piscine à construire soi meme.

 

Si vous rêvez d’un bassin ou d’un étang dans votre jardin, mais que vous souhaitez également construire une piscine, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?

En effet il est tout à fait possible de réaliser un bassin naturel de baignade, très facile pour un coût très faible, beaucoup moins élevé que le coût d’une piscine maçonnée.

Le concept de piscine naturelle est assez récent en France où il est apparu à la fin des années 90. Il apporte une note naturelle dans votre jardin, est beaucoup moins onéreux qu’une piscine maçonnée qui coûte très cher, mais qui peut également être réalisée en autoconstruction.

Si vous ne pensez utiliser votre piscine que quelques jours par an, la construction de votre bassin naturel est la voie que vous devriez choisir.

 

Qu’est ce qu’une piscine naturelle ?

C’est un bassin dont la qualité de l’eau est maintenue naturelle par l’action conjointe des bactéries fixées sur le gravier, des bactéries présentes dans l’eau et des plantes aquatiques qui assurent la filtration et le nettoyage de l’eau.

C’est un réservoir naturel, car une piscine naturelle n’est en général pas maçonnée. De plus aucun produit chimique tel que l’eau de javel n’est présent dans la piscine.

Est ce que l’eau est vraiment propre vous direz vous ?

Oui, c’est le même principe que dans les lacs ou rivières dans lequels vous vous êtes certainement déja baigné, et c’est également le principe d’épuration utilisé dans les aquariums et dans l’assainissement individuel écologique.

 

Quelles sont les étapes de la construction d’une piscine naturelle ?

La première étape est l’étape de terrassement qui se fait en général à la mini-pelle, ou à la pelle si vous avez du courage.

Ensuite il y aura l’étape de la pose de l’étanchéité, en général, une bâche en PVC ou EPDM

La 3ème étape sera l’installation du gravier, du décor…

Enfin, l’étape de mise en eau, la plantation et les finitions

 

De quoi est composée une piscine naturelle ?

Une piscine naturelle se compose de 2 éléments bien distincts :

  • La zone de lagunage, appelée bassin de filtration et aussi zone de régénération
  • la zone de baignade
Ces deux éléments peuvent êtres totalement séparés (sur les grands terrains par exemple. Cela évite notamment aux feuilles et débris végétaux de tomber dans votre bassin de baignade) ou juste séparés par un muret et communiquer par débordement.

La zone de lagunage

La zone de lagunage est la zone plantée de végétaux qui vont réaliser la filtration de votre bassin. Cette zone représente entre 33 et 50% de la taille totale de votre bassin (zone de lagunage + bassin de baignade). L’eau de la partie baignade va être redirigée vers la zone de lagunage grâce à une pompe et après passage dans un filtre grossier (qui va avoir pour rôle l’élimination des grosses particules qui pourraient décanter et sédimenter dans votre lagune.

L’eau doit passer 5 à 6 fois par jour dans la zone de lagunage. La totalité de l’eau doit y passer toutes les 4 à 5 heures, pour une filtration efficace.

La zone de baignade

C’est le bassin dans lequel vous allez vous baigner, il peut avoir une profondeur de 1,50 ou 2 mètres, voir plus si vous le souhaitez.

 

Combien ça coûte une piscine naturelle et écologique dans son jardin ?

Si vous réalisez vous même votre piscine naturelle, elle vous coûtera entre 2000 et 4000 € pour une surface de 80 à 100 m² environ.

80 m² de bache pvc 1mm d’épaisseur coute environ 450 €. Il faudra compter 700 € pour une bâche en EPDM (plus résistante, notamment aux UV). Vous devrez également prévoir une pompe et un système de filtration, une lampe à UV pour l’élimination des algues et bactéries pathogènes.

Si vous souhaitez voir le détail du coût d’une installation, vous pouvez vous rendre sur la page suivante :  http://www.passionbassin.com/exemple/exple4.php

 

Inconvénients d’une piscine bio

Comme pour tout, il est possible de trouver des inconvénient à la réalisation d’une piscine écologique dans son jardin. Nous pouvons notamment citer :

 

  • la présence de batraciens, insectes dans votre eau de baignade, mais c’est bon signe, signe que votre eau est propre et naturelle,
  • la présence de sédiments au fond de votre bassin de natation si votre système de filtration n’est pas assez efficace,
  • une température d’eau un peu faible. En effet il ne faut pas dépasser les 24°C sous peine d’une développement bactérie trop important

Guide pour construire sa piscine écologique

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure et réaliser vous-même votre bassin de baignade, la véritable alternative à une piscine traditionnelle, voici un ouvrage qui pourrait vous intéresser et vous permettre de mener à bien votre projet. A noter que l’auteur de ce guide vous promet une piscine naturelle pour 3000 €. Regardez par vous même combien coûtent les projets réalisés par des professionnels. Le budget peut dépasser les 30 000 €…

Les sites internet intéressants sur le sujet (piscine écologique autoconstruction)

www.autoconstructionpiscinenaturelle.com

www.piscines-ecologiques.net

Une réflexion au sujet de « Le guide pour construire une piscine naturelle et écologique »

  1. Ping : Combien coute une piscine ? - Question-maison.net : maison et bricolage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *